17/07/2008

direction liege le 15 aout 2008

 A l'occasion des fêtes du 15 aout, venez gouter à la fiesta liégeoise à de nombreux bars avec notre choix de pekets....

melon,poire,fraise,framboise,cassis,mirabelle,pomme,coco,kiwi,cactus,violette,agrumes,pomme-grenade,pomme,fruits des bois,cerise,amarena,mandarine,pamplemousse,creme vanille,creme chocolat,creme moka,creme melon,creme noisette,cuberdon,mangue,orange sanguine ...

 

alors a bientot a partir du 12 aout a liege

 

24/05/2008

DOMAINE JOY LA SUITE

la distillation de l'armagnac

Le vignoble du domaine
II est situé au coeur du Bas-Armagnac. Les plateaux aux sols sablo-limoneux et acides (dits sables fauves) sont les meilleurs terroirs et produisent les eaux de vies les plus délicates et fruitées.

Les cépages
L'Armagnac est obtenu par la distillation de vins blancs produits essentiellement à partir des cépages Ugni-blanc qui donne le volume et la longueur, le Bacco pour la typicité et le gras et enfin la Folle blanche très réputée pour son fruité surprenant.

La vinification
Les vins blancs, récoltés au mois d'octobre sont vinifiés de façon traditionnelle, ils ne font l'objet d'aucune adjonction de produits oenologiques et sont caractérisés par :
  - une franchise de goût
  - un degré alcoolique relativement faible
  - une acidité totale importante.

Elle doit avoir lieu impérativement avant le 31 mars qui suit la récolte.

Elle se fait traditionnellement avec l'alambic armagnacais consacré en 1818 par un brevet du roi Louis XVIII: le vin est alors distillé de façon continue.

La distillation à double-chauffe utilisée par exemple pour produire le cognac est pratiquée pour une très faible partie de la production.

On lui préfère la méthode armagnacaise, plus douce et qui conserve davantage de composants du raisin lui confèrant un goût plus particulier.

A la sortie de l'alambic, l'eau-de-vie est incolore et titre entre 52 et 72 % vol.

Dès sa sortie de l'alambic, l'Armagnac est logé dans des chais en fûts de chêne appelés "pièces" d'une contenance de 400 a 420 litres dont le bois provient des forêts de Gascogne ou du Limousin.

Le vieillissement dans le chêne permet aux eaux-de-vie de s'affiner et de s'enrichir à la suite de réactions complexes au cours desquelles les matières tanniques et aromatiques du bois se dissolvent dans l'alcool.

Les eaux-de-vie jeunes restent en pièces neuves jusqu'au moment ou le taux de dissolution des substances du bois est optimal.
Elles sont ensuite transférées dans des fûts plus âgés pour terminer les transformations amorcées.

Pendant toute la durée du vieillissement, le degré alcoolique diminue progressivement par évaporation de l'alcool: "la part des Anges".

Lorsque le maître de chai estime le vieillissement suffisant, il commence les coupes, c'est-à-dire l'assemblage harmonieux de plusieurs eaux-de-vie d'origines et d'âges différents.

Elles sont vendues au minimum à 40 % vol. et donc réduites par paliers successifs au moyen de petites eaux préparées dans le secret des chais.
Toutefois, quelques vieux Armagnacs, le plus souvent millésimés, sont commercialisés à leur degré naturel de vieillissement.

voila une suite sur l'armagnac

laurent

14/05/2008

centerba toro

nouveau

pour un digestif hors du commun

centerba toro 70°

liqueur a base de diverses plantes

produit typique des abruzzes ( italie )

appelé lait de belle mère

pourquoi?

je crois avoir une idée mais je la garde pour moi

laurent

 

27/04/2008

Pastis ça vous tente....

Le pastis est une des boissons anisées les plus populaire.Il semble que son origine soit le vinum silatum(liqueur au fenouil et à l'absinthe),boisson consommée autour de la méditérrannée il y a 25 siècles.

Au cours des siècles,la boisson a évolué pour intégrer petit à petit la badiane et d'autres herbes et épices.Celle ci était déjà désaltérante,mais le fût encore plus quand on eut l'idée de lui adjoindre de l'eau.Le pastis moderne était prêt à naitre...On ne peut pas parler de produits anisés sans parler de l'absinthe. C'est Henri-Louis Pernod distillateur venu s'installer à Pontarlier (dans le Doubs) en 1805, qui lança en France la grande vogue de l'absinthe. Pour le pastis,  le Marseillais Paul RICARD qui en 1932 alors âgé de 23 ans, crée l’apéritif que nous connaissons aujourd’hui . Celui-ci fils d’un marchand de vins de Sainte-Marthe, quartier de Marseille va bâtir un empire grâce au "pastis" ( qui en provençal veut dire "embrouille, mélange" ). Cette liqueur est un mélange très particulier à base d’anis étoilé, de réglisse et  de diverses plantes aromatiques. On peut retrouver dans du pastis de l'anis,de l'armoise,de la canelle,du poivre blanc,réglisse,cardamone,centaurée,sauge,poivrenoir,maniguette,muscade,fève tonka et girofle...

Notre assortiment:

Pastis

  • Ricard
  • Duval
  • Henri Bardoin(liquoristerie de Provence)
  • Aqualanca(liquoristerie de Provence)
  • Le petit bleu(liquoristerie de Provence)
  • Bleu(Avignon,distillerie Manguin)
  • A la myrte(distillerie Manguin)
  • A la violette(distillerie Manguin)
  • Kenavo(pastis breton,liquoristerie Fisselier)
  • Berger Blanc

Autres anisés:

  • Absinthe,Absenthe,55°(liquoristerie de Provence)
  • Absinthe, Extrème Absenthe 70°(liquoristerie de Provence)
  • Absinthe ,Versinthe 42°(liquoristerie de Provence)
  • Coffret de trois bout 20 cl,absinthe(Combier,Loire)
  • Raki,Yanni(Turquie)
  • Ouzo 12(grêce)
  • Arak (Liban)
  • Anisette Cartron(France)
  • Anisette Asturiana(Espagne) dulce,seco
  • Biercine,distillerie de Biercée(Belgique)

Beaucoup de possibilités donc pour tous les goûts...

20/04/2008

Attention,eaux de vie d'exception!

Vraiment des produits exceptionnels que ces eaux de vie,produites par Laurent Cazottes dans le fin fond du Tarn,près de Villeneuve sur Vère.Ce trentenaire réalise avec bonheur et minutie des petites merveilles de finesse et d'élégance.Il ne faudrait vraiment pas les manquer!Fils d'un bouilleur de cru,il est tombé là dedans depuis petit et à sa reprise d'activité,il a planté:

  •  400 Poiriers "william"
  •  80 Pruniers "Reine Claude Dorée"
  •  Des vignes de Mauzac rose, de prunelard et de folle noire.

Laurent Cazottes est ce qu'on appele un perfectionniste,qui trie ses fruits un à un.(l'année dernière,12 tonnes de poires ont été récoltées,ce qui représente 84000 fruits!).Il travaille selon un procédé unique en France,par exemple :Pour la poire, après avoir laissée "extra-mûrir", dans des cageots en une couche, il faut enlever les parties du fruits qui altèrent le goût souhaité à l'eau de vie.

  • Les pépins, à cause de l'huile qu'ils contiennent
  • Le calice (le bas du fruit, résidu de la fleur), à cause des petites feuilles
  • La queue, à cause du goût du bois

Les 3 tonnes et demie de prunes sont traitées de la même manière, on enlève la queue et le noyau (le goût d'amande qu'il donne est trop "standard" dixit Laurent !)

Nous avons sélectionné la goutte de poire 45°

                       la goutte de mirabelle 45°

                       la liqueur de coings sauvages 18°

                       la liqueur de folle noire 18°

Une fois que vous y aurez goûté,vous ne voudrez plus autre chose!

14:23 Écrit par Laurent dans Spiritueux,eaux de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eaux de vie, cazotte |  Facebook |