26/05/2008

whisky glenfarclas

enfin du whisky

un des meilleurs pour moi

glenfarclas l'histoire

En 1844 Robert Hay fonda la distillerie Glenfarclas avec du matériel récupéré de la distillerie Dandalieth. A sa mort en 1865 elle fut reprise par John Grant et la distillerie n'est pas sortie de la famille depuis.
Les 5 premières années, John loua la distillerie à John Smith qui allait construire Cragganmore quelques années plus tard.
John Grant géra la distillerie avec son fils George qui allait mourir un an après son père. Sa femme Barbara hérita de la licence de la distillerie, et ses deux fils John et George Grant reprirent l'affaire.
Glenfarclas est l'une des rares distilleries indépendantes et familiales d'Ecosse.
En 1896 Grant vendit 50% des parts à Pattison, Elder & Co pour financer les transformations. Malgré un partage honnête des bénéfices, Pattison fit faillite en 1899, et la distillerie redevint propriété exclusive de la famille Grant.
Le directeur actuel, John, représente la 5ème génération de Grants à la tête de Glenfarclas.
La distillerie fut reconstruite en 1897. Elle doubla sa capacité de production en 1960.
En 1976, deux alambics supplémentaires furent installés.
Elle fut également l'une des premières distilleries à proposer une version cask strength de son single malt, le Glenfarclas 105.
Environ la moitié de la production sert aux assemblages.

les whiskys

glenfarclas 12ans

Le nez offre une fraicheur très légèrement tourbée avec en arrière-fond d'agréables relents de sherry. La bouche est assez sèche et manque un peu de relief, tout en révélant d'intéressants relents de sherry, avec un soupçon de tourbe en arrière-fond. Une jolie finale, un peu trop courte, mais agréable.

glenfarclas 105

Le sherry est très présent au nez, et le taux d'alcool lui donne un côté piquant assez prononcé. De belles notes fruitées assez fraîches se dégagent également au bout de quelques instants. En bouche, le caramel se mélange agréablement avec le fruit, et des relents légèrement amers apparaissent en arrière-fond. La finale est très intéressante et le côté fruité revient en force. Elle est par ailleurs assez longue.

glenfarclas 21ans

Un nez marqué par une discrète amertume boisée, avec de la fumée en arrière-fond. Des fruits secs et un peu de malt, ainsi qu'une impression de légers picotements. La bouche est très agréablement amère, avec de belles notes légèrement acides et une très belle complexité, allant de la fumée au fruit exotique en passant par des relents de noix. Une très belle finale également, marquée à la fois par une certaine acidité, et des notes chocolatées et finement boisées.

glenfarclas 1991 dark oloroso

Un bouquet dans le fruité sherry acidulé et plutôt dans le sec au nez, pour un parallèle en bouche , avec un sherry allant sur la framboise sucrée et un peu piquant. Presque pas d'amertume et une bonne tenue du fruit en bouche. Une finale dans la moyenne, un bon malt typé sherry du speyside dans les mêmes cordes que le Macallan avec peut être un boisé moins présent que ce dernier. 

voila un appercu des whiskys glenfarclas

 

laurent 

12:30 Écrit par Laurent dans whiskys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glenfarclas, sherry oak, malt, distillerie, scotland |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.